Le crash pad, est un gros matelas que l'on utilise lorsque l'on pratique l'escalade de bloc en extérieur. Il fait parti du matériel important à emmener lors de vos sorties grimpe, et en fonction de votre pratique, il amortira les chutes, vous permettra de vous reposer (bien pour la sieste). C'est un investissement certes, mais qui se révèle être bénéfique pour éviter les différents traumatismes liés aux chutes.

La question que l'on se pose lorsque l'on se décide à acheter un crashpad, est tout naturellement:

Quel crash pad choisir?

Devant tous ces modèles et toutes ces particularités, il n'est pas évident de s'y retrouver. Non seulement vous devez voir le crashpad comme objet salvateur, celui qui amortira le mieux vos chutes en fonction des blocs que vous tentez, mais vous devez pensez au déplacement entre chaque bloc. Vous devez aussi réfléchir au volume occupé dans votre voiture ou lorsqu'il est rangé avec votre sac à dos, vos cordes et tout votre matériel d'escalade. Mieux vaut ne pas se tromper, car si vous avez l'habitude d'aller grimper avec vos potes en prenant votre Smart, il va falloir se serrer. Pour vous aider à à faire le bon choix Les Arts de la Grimpe vous propose un comparatif des différents modèles de crashpad vendus sur notre boutique. Ainsi vous y trouverez toutes les caractéristiques et points forts de nos différents fournisseurs

Les critéres de choix pour un crash pad

Nous avons retenu, les principales caractéristiques comme les dimensions ouvertes et fermées, le systéme de pliage, les surfaces de réception, tissus utilisés, volume de rangement, portage et qualité des mousses...

La surface de réception

C'est un point important lorsque l"on choisit un crashpad, car il y a vraiment toute les tailles. Ils vont de petits modèles d'environ 1m2 qui seront parfaits pour protéger lors de traversée pas trop haute, mais qui risque d’être insuffisant lorsque vous serez tout en haut du bloc, transpirant à l'idée qu'il va falloir viser juste pour arriver sur votre petit crashpad. Si vous êtes ce type de grimpeur qui aime s'engager dans les blocs, et que la chute ne rebute pas car vous savez que votre crashpad est suffisamment grand et que vous ne risquez pas de le rater, alors un maxi crashpad sera mieux pour votre moral. Et comment ne pas parler de l'épaisseur, et de l'amorti des mousses quand on évoque le sujet de la surface de réception A noter que la surface de réception est étroitement liée au critère suivant qui est l'encombrement d'un crashpad

Densité et épaisseurs des mousses pour un crashpad

Vous vous en doutez certainement plus un pad sera épais plus vous aurez de chance de ne pas ressentir l'impact dans les talons lorsque vous chutez et ceci est aussi valable pour toutes les autres parties du corps Un crashpad plus épais aura donc un meilleur amortissement mais a conditions que les mousses utilisées soient de bonne qualité. Les mousses devront avoir des propriétés physiques particulières pour amortir correctement une chute. Les mousses utilisées devront avoir une bonne densité et une bonne résilience, tout en étant légères.C'est pour cela que pour la conception du crashpad, les fabricants choisissent en général plusieurs types de mousse ayant chacune des densités et épaisseurs différentes, allant même à faire un sandwich avec des couches de différents matériaux, polyéthylène et polyuréthane. Ainsi un pad avec une structure de mousse bi densité comportera 2 plaques de mousses, tri-densité 3 couches.

Pourquoi faire le choix de mettre des mousses différentes?

La première couche plus dure résistera mieux à l'impact, alors que les autres couches plus souples absorberons une partie de l'énergie restante de la chute. Certains fabricants utiliseront des mousses réticulées 'mousses avec cellules fermées), afin d'obtenir encore plus d'amortissement lors de la chute et ainsi proposer des crash pads moins lourd à transporter.

Le poids

Quel est le grimpeur qui n'a pas juré après son crashpad car il pesait lourd, en fin d'une journée à sauter de bloc en bloc en trimballant son pad? Le poids est une caractéristique qui a toute son importance lorsque l'on parcours la foret de Fontainebleau, ou tout autre site de bloc, et plus il sera léger plus vous économiserez vos bras pour grimper.

Une enveloppe résistante pour la zone de réception

Un crashpad digne de ce nom, doit résister non seulement aux multiple chutes du grimpeur , mais aussi à tous les types d'agressions extérieures, il faudra donc que les tissus qui font l'enveloppe du pad soient très solides. Les frottements contre les rochers, les racines, le sable abrasif que l'on rencontre si souvent aux pieds des blocs et une utilisation avec des météos changeantes poussent les fabricants à utiliser des fibres synthétiques répondant à ces contraintes. Le polyester, le Cordura et le Ripstop 660D font parties de ces tissus très résistants qui vous garantiront une plus grande utilisation . Les crashpad ont tendance à s'abimer d'abord sur les coins. Les pads avec les coins renforcés, sauront protégés ces points de vulnérabilité

Portage et pliage et rangement du crashpad

Le portage

Pour transporter votre crashpad il existe plusieurs possibilités, toutes avec leurs inconvénients et leurs avantages

  • Le portage par poignée
    Il est très pratique pour transporter votre pad lorsque vous changez de bloc. C'est le plus rapide comme une valise vous le portez, facilement entre les blocs, sans aucune gêne. Si vous devez par contre marcher longtemps, le portage risque d’être laborieux et fastidieux
  • Le portage par bandoulière
    C'est à notre avis le moins utile, des portages. Pas facile de manœuvrer avec entre les blocs, une grande sangle qui pend quand on ne le porte pas à l'épaule, l’intérêt de la bandoulière demeure dans les transports court pour changer de secteur de blocs, ou en ville lorsque vous sortez de chez vous et que vous devez emprunter les transports en commun
  • Le portage sac a dos avec bretelles
    Il est parfait lorsque la marche d'approche est un peu longue. Comme un sac à dos, le crashpad avec des bretelles est la meilleure manière de ne pas sentir le poids. il devient plus difficile ) porter quand il s'agit de passer entre les blocs. C'est a ce moment que l'on peste contre son pad qui vous empêche de passer.
  • Plusieurs systèmes de portage
    Il semblerait que cela soit la meilleure solution. Les crashpads avec poignée et bretelles pour un portage comme un sac a dos sont certainement le meilleur compromis. Vous pouvez adapter le portage en fonction de ce que vous faites. La bandoulière peut quant à elle être un plus. A noter que certains pads sont équipés de boucles amovibles permettant de choisir le système de portage le mieux adapté.

Le pliage et le rangement du crashpad

Le pliage influera directement sur le rangement, quand vous ne grimpez pas et que vous devez ranger votre pad chez vous. Les fabricants ne manquent pas d'imagination, et chacun essaie d'utiliser le pliage qui lui semble le plus pratique. Mais le coté pratique des fabricants n'est pas forcément le même que le votre. Si vous prenez un pad qui ne se plie pas ou qui se plie en le roulant et que vous habitez un studio, vous risqueriez d’être très embêtez pour le stockage.

Il ne faut pas hésiter à utiliser votre crashpad même si le bloc ne vous semble ni haut ni exposé. Le simple fait de zipper sur une prise située à 20cm du sol peut être fatale à votre séance de bloc et finir aux urgences pour une entorse. Et ca c'est vraiment dommage surtout si vous veniez de faire l'achat d'un crash pad et que par paresse ou empressement vous avez laissé votre beau crash pad tout neuf, ou d'occasion sous le bloc d'à cotê.